Rome et Vatican - britani nouveau

Aller au contenu

Menu principal :

Rome et Vatican

Breton et christianisme
  Le Vatican, souvent décrié et montré du doigt, à tort ou à raison, recèle malgré tout bien des mystères alimentant de nombreux fantasmes et nourrissant l’imaginaire des romanciers.
Le nom Vatican se lit facilement en Breton Va-Ti-Kan qui se traduit par 'lieu principal-maison-chant'. (Avec Ba qui mute en Va).Ainsi le Vatican est le chant de la maison du lieu principal.
C’est plutôt une belle définition pour ce lieu.
  Il est important de noter que Kan, le chant, est très proche de Kann, le blanc, le brillant (qui renvoie la lumière).Cela montre le lien entre le chant et la lumière, le Verbe et la Lumière.D’autant que nos Anciens, pour marquer le pluriel, doublaient les consonnes finales. On peut donc considérer Kann comme le pluriel de Kan.
  Les chants sacrés, c’est à dire de nombreux chants, permettent la brillance transmettant alors la Lumière. C’est ce que nous explique Saint Jean dans le prologue de son Evangile :
« Au commencement était le Verbe (Jean 1,1)… En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes (Jean 1,4) ».
  Ainsi, le Vatican, bien qu’appartenant à l’église de Pierre, est par son nom la concrétisation de l’église de Jean puisqu’il est le lieu où est chantée la Lumière, faisant ainsi le lien entre le Verbe et la Lumière.Nous retrouvons aussi dans la première épître de Jean (1,5) :
« Dieu est lumière »
Le Vatican est le lieu où s’exprime cette Lumière (cela ne veut pas dire qu’il est le seul lieu où s’exprime cette Lumière).
   Maintenant, pourquoi le Vatican se trouve à Rome, capitale de l’ancien Empire Romain, très loin de la Lumière dans son fonctionnement, plutôt violent et spirituellement pauvre ? De plus, dans Rome, en Français, on trouve grâce au langage des oiseaux  : Mor(t).Rome c’est la Mort !!! De quoi faire peur...
 Mais notre langue Brit va encore une fois nous montrer ce qui se cache derrière : Rome peut se lire  Ro-me, 'le don(Divin)-moi'.Rome est donc aussi 'moi-le don Divin' c’est à dire une ville recevant et accueillant le don du Ciel.C’est pour cela que l’expression « Tous les chemins mènent à Rome » n’est vraiment compréhensible que par notre langue.  En effet, cela veut dire que quel que soit le chemin de vie que l’on emprunte, on arrivera tôt ou tard (en fonction de nos efforts) à recevoir le don Céleste en nous.
  Tel est le véritable sens profond de cette phrase.
  Et ne pas oublier que même si le Vatican est à Rome, il reste un Etat indépendant de la ville et du pays qui l’abrite.
   La lecture par nos petites racines Celto-Bretonne, nous montre donc que derrière la superficie et le dogme de l’église exotérique et pervertie de Pierre, se trouve discrètement l’église ésotérique et initiatique de Jean.
Cela à l’image des deux Papes :
L’un exotérique et médiatique, celui que tout le monde connaît, menant l’église de Pierre.
L’autre ésotérique, dit « le Pape Blanc » menant l’église de Jean connu seulement de quelques initiés…
 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu