Code

Précession des équinoxes - britani

Aller au contenu

Précession des équinoxes

Divers 2
Des lecteurs nous demandent une explication simplifiée du phénomène des décalages des alignements : c’est la conséquence de la « précession des équinoxes ».
 Le livre I ‘‘Menhir, dolmen, la vérité’’, nous signalait au golfe du Morbihan les dates données par l’oncle avec le décalage de la précession, mais sans en détailler le principe. Peut-être avons-nous été influencés par le chapitre IV du livre IV, le Zodiaec, et surtout par le chapitre I du livre V, qui traite des énigmes du C/Kroml’ec’h de Stonehenge, G-B, et où ce phénomène est finement étudié avec d’autres redécouvertes, récentes, de la science.
Voici quatre planches imageant la précession (souvenez-vous que nos Anciens se mettaient toujours face au sud). Retenons que notre système solaire met 25868 ans pour faire le tour de la galaxie, soit, 2155 ans, 666… pour chacun des douze signes et 71 ans, 866… pour chaque degré du cercle (360°), arrondi à 72 ans.

En 1 le Soleil se lève au sud-est au solstice d’hiver, c’est l’apparition du nouveau cycle. La Terre tourne autour de lui en un mouvement antihoraire (sens inverse des aiguilles d'une montre) en douze signes du Zodiaec, le Zodiaque, le tour s’appelle la grande année solaire.
 Par contre le déplacement de notre galaxie est horaire et donc tourne dans le sens des aiguilles d'une montre, et les signes du Zodiaque sont inversés. Ce mouvement se voit dans le retard que prend la Terre, retard appelé ‘précession des équinoxes’. Ce retard (71,86…) est arrondi à 72 ans pour le déplacement d’un degré, comme présenté en 2. Au bout de 72 ans, notre alignement de trois pierres, axant parfaitement le lever solaire, a perdu un jour et les pointes des pierres le signalent. En 3, au bout de 720 ans, le décalage va être de dix jours ; cette fois l’alignement ne regarde plus le Soleil à la date du 22 décembre, solstice d’hiver, mais le 22 plus 10 jours, soit, le premier janvier.

En 4, passé 7200 ans, le décalage est important et notre alignement de trois pierres ne verra apparaître le Soleil dans sa visée qu’au premier avril. Le Soleil se couchera donc dans l’alignement, mais à une date prochaine. Ce fait a provoqué l’abandon de nombreux mégalithes. Ce fut la raison cachée de l’anecdote d’Abram, de Pharaon et son épouse, si parfaite en tout, que le Pharaon ne la possédait pas, (p. 47,  livre II "Les secrets de l'Ancien Testament".)
 Livre I, p. 185, l’oncle voyait le décalage vis-à-vis du signe du poisson à 60° du sud-est vers 2 signes du zodiaque. A l’est de l’alignement, le déluge est à 20°, soit 60° + 20° = 80° +/- X 72 ans = 5760 ans av. J.-C. Ifremer fixait la date du déluge en mer Noire à 7500 ans, sic, p. 197 du livre I : «…ils ramenaient des ‘Cardium Edule’, mollusque marin, aux coquilles toutes datées au carbone 14 de 7500 ans, soit, 5500 ans av. J.-C. » Au livre V, en étudiant le C/Kromlec’h de Stonehenge, l’oncle expliquera la raison des 20° décalés vers l’est, il prouvera aussi que nos anciens connaissaient la raison de certains phénomènes, considérés comme modernes.                 

Retourner au contenu