Effata ! - britani nouveau

Aller au contenu

Menu principal :

Effata !

Breton et christianisme
Dans un authentique baptême chrétien,  le prêtre peut, après l’imposition des mains, effectuer trois petits signes de croix sur les tempes et le front du baptisé en disant :
« Effata !  C’est à dire ouvre-toi ! (en Araméen). » (Marc 7, 34).

Le tracé de ces petites croix n’est bien sûr pas fait au hasard.
La Tradition Chinoise nous montre qu’au niveau des tempes se trouvent les points d’acupuncture Tai Yang et au niveau du front, entre les sourcils, le point Yin Tang.
Ces points permettent, entre autre, de dégager et de clarifier les yeux qui sont les ouvertures de l’Esprit, le Shen en Chinois.
Ainsi, enclencher ces points par le signe de croix ajouté à la prière (Effata) permet d’ouvrir le baptisé à la descente de l’Esprit en lui favorisant l’expression et la clarté intérieure.

La lecture d’Effata dans notre langue Brit nous donne Ef(f)-a-ta ( Ciel (cieux)-faire-toi) que l’on peut traduire par "le Ciel te fait" ou "les cieux te font".
Le redoublement de la consonne finale pour eff marque le pluriel.
Pour des raisons que nous n’aborderons pas ici, nous avons préféré garder la traduction au singulier de ef pour Ciel. Le Ciel incluant les cieux.

On pourrait donc dire :
« Effata ! C’est à dire que le Ciel te fasse ! (en vieux Breton) ».

Aussi à la notion d’ouverture de l’Araméen s’ajoute l’idée de transformation intérieure par le Ciel.
On pourrait alors reformuler cette phrase par :
« Effata ! C’est à dire ouvre toi pour que le Ciel descende en toi et te transforme ! ».

 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu